Les autorités préviennent d’un recrudescence de ce type d’escroquerie.

Fin octobre, la police municipale avait alerté sur les réseaux sociaux des dangers de « l’arnaque au billet de 50 euros. » Cette escroquerie se déroule en trois étapes: dans un premier temps, un individu glisse un billet, souvent faux, ou un objet de valeur sous l’essuie-glace d’un véhicule stationné. puis, l’escroc attend le retour du propriétaire qui, interloqué par le bout de papier, quitte son véhicule quelques instants, les clés encore sous le contact.

Finalement, l’individu s’empare de la voiture et, la victime, surprise par la rapidité des événements, n’a pas le temps de réagir.

Pour se prémunir d’une telle situation, les autorités prodiguent, via leur site officiel, quelques précieux conseils. Avant de mettre le contact, il est impératif de bien vérifier si aucun document n’a été placé sous l’essuie-glace. Le cas échéant, « ne quittez jamais votre voiture en laissant les clefs sur le contact et le moteur en marche » peut-on lire.

Enfin, il est évidemment conseillé de composer le 17 en cas d’agression ou pour signaler un individu potentiellement dangereux.

Source : BFM

Continuer votre lecture

Suivant ➜

Être certain de voir nos publications


Facebook réduit considérablement la visibilité des pages à ses membres. Si vous souhaitez voir nos publications, rendez vous sur la page Et cliquez sur "Voir en premier"

Commentaires

commentaires