Dans une interview sur Europe 1 Macron est revenu sur l’affaire Benalla. Selon le président, il mérite de « l’indulgence ».

Benalla qui a passé à tabac des manifestants ne doit pas « être traité comme le plus grand criminel en liberté ». En effet, selon Macron, il faut laisser le pauvre Benalla tranquille, car « il faut penser que les gens ont leur vie, leur famille ».

Macron réserve son « d’indulgence » à ceux qui entourent sa cour. On l’a moins entendu envers ce couple qui, non seulement s’est fait tabasser, mais a en plus été placé en garde à vue ! On imagine que ce couple n’a pas de vie, ni de famille.

En tout cas, la justice a été plutôt « indulgente » avec Benalla, à tel point que ce dernier a déclaré au cours de son audition aux juges qu’il estimait « mériter une médaille » pour son « acte citoyen » commis à le Contrescarpe.

Il est clair que Benalla n’est pas traité comme le plus grand criminel en liberté, ni même comme un criminel lambda. Tout va bien pour lui : il y a un mois on apprenait qu’il avait monté sa petite entreprise de sécurité et « croulait sous les clients ».

La belle vie pour Macron et ses amis !

Source : Révolution Permanente

Continuer votre lecture

Suivant ➜

Être certain de voir nos publications


Facebook réduit considérablement la visibilité des pages à ses membres. Si vous souhaitez voir nos publications, rendez vous sur la page Et cliquez sur "Voir en premier"

Commentaires

commentaires