À Nice (Alpes-Maritimes), des opérations chirurgicales sont annulées ou reportées, faute de personnel suffisant dans les blocs opératoires. Un mouvement inédit de protestation est en train de prendre de l’ampleur.

Cela fait des années que Richard Annovi souffre d’une arthrose sévère du genou gauche. Son opération, programmée depuis des mois, était prévue jeudi dernier. Elle a été annulée faute d’anesthésiste. C’est le professeur Trojani qui a lancé le mouvement la semaine dernière. Toutes les opérations ont été annulées dans le service de chirurgie orthopédique.

Le manque de personnel au bloc explique la colère des chirurgiens. Des infirmières absentes et non remplacées, des anesthésistes en nombre insuffisant… Le CHU de Nice (Alpes-Maritimes) va mal.

Le mouvement prend de l’ampleur

Sur le parvis de l’hôpital, la colère des médecins est relayée par des infirmières et des aides-soignantes, elles aussi mobilisées. Pour le personnel soignant, la sécurité des soins n’est aujourd’hui plus assurée. Le mouvement s’étend vendredi 28 septembre à tous les services de chirurgie du CHU de Nice.

Plus d’une centaine d’opérations ont déjà été annulées. Des réunions ont été prévues par la direction la semaine prochaine. Pas sûr que la grogne se calme d’ici là.

Source : France Télévisions

Suivant ➜

Être certain de voir nos publications


Facebook réduit considérablement la visibilité des pages à ses membres. Si vous souhaitez voir nos publications, rendez vous sur la page Et cliquez sur "Voir en premier"

Commentaires

commentaires