En plus de l’âge légal de départ à la retraite, il va peut-être falloir composer avec un âge pivot. Explications.

Le gouvernement travaille sur un nouveau dispositif pour inciter les Français à travailler plus longtemps. À l’avenir, pour toucher sa retraite de base à taux plein, il faudra peut-être attendre 63 ans et non 62 ans, comme aujourd’hui.

Le gouvernement ne changerait pas l’âge légal de départ à la retraite de 62 ans, mais un salarié qui prendrait sa retraite dès cet âge, même en ayant cotisé suffisamment longtemps, subirait une diminution de sa pension. Il faudrait attendre 63 ans pour bénéficier de sa retraite à taux plein. Plusieurs syndicats sont vent debout contre cette hypothèse. Pour Philippe Pihet, négociateur retraites de Force ouvrière, « c’est une hypocrisie majeure ».

Le même régime que pour les retraites complémentaires ?

Il y a de plus en plus de retraités et ils vivent plus longtemps, l’équilibre financier du régime des retraites est donc menacé. « D’ici 2022, on va retrouver des déficits », analyse Philippe Crevel du Cercle de l’épargne. La décote existe déjà pour les retraites complémentaires.

À partir de janvier 2019, il faudra attendre 63 ans pour la toucher à taux plein. Le monsieur retraites du gouvernement, Jean-Paul Delevoye, reçoit mercredi 10 octobre les partenaires sociaux afin de lancer la réforme, vers un régime universel.

Source : France Télévisions

Suivant ➜

Être certain de voir nos publications


Facebook réduit considérablement la visibilité des pages à ses membres. Si vous souhaitez voir nos publications, rendez vous sur la page Et cliquez sur "Voir en premier"

Commentaires

commentaires